Home Les zoonoses

PostHeaderIcon Les zoonoses

Les zoonoses

Les zoonoses sont des maladies qui touchent surtout les animaux, mais on tend actuellement à réserver ce terme aux affections transmissibles des animaux vertébrés à l’homme et inversement.

La cohabitation avec des animaux d'espèces non domestiques présente toujours un risque sur le plan sanitaire. Les reptiles n'échappent pas à cette règle. En effet, les reptiles sont porteurs de nombreux agents pathogènes susceptibles d'infecter ou d'infester l'homme. Les jeunes enfants, les personnes âgées et les individus victimes d'immunodéficience acquise ( V.I.H., diabète, en chimiothérapie) sont les plus fragiles et les plus enclins à contracter une zoonose.

Cependant, ce risque de contagion dépend de plusieurs facteurs : les relations plus ou moins anthropomorphiques que le propriétaire entretient avec son reptile, la salubrité et l'hygiène du milieu de vie du reptile, sa provenance géographique ou encore les coutumes gastronomiques de certains peuples qui consomment volontiers la chair, parfois crue, de ces animaux.

La salmonellose est probablement la zoonose infectieuse la plus connue des terrariophiles. Elle est provoquée par la transmission à l'humain de bactéries gram négatives, flagellés, anaérobies facultatives du genre Salmonella sp. (ex. : Salmonella enteritidis, Salmonella typhimurium). Ces bactéries sont reconnues responsables de gastro- entérites potentiellement mortelles chez l'Homme, et chez l'enfant de moins de 10 ans en particulier. On considère aujourd'hui qu'environ 90% des reptiles sont porteurs de salmonelles dans leur tube digestif : ce sont des bactéries qui font partie intégrante de leur flore intestinale, mais le simple fait de se laver les mains après la manipulation suffit à éviter la zoonose.

De nombreuses autres bactéries (ex. : Aeromonas, Campylobacter, Yersinia, Pseudomonas...) peuvent également contaminer l'être humain, chez qui elles sont susceptibles de provoquer des troubles divers, digestifs, respiratoires, cutanés ou génito- urinaires.

Une attention toute particulière doit être portée aux risques de transmission de la tuberculose, maladie humaine potentiellement mortelle, provoquée par Mycobactérium sp ( EX : M. tuberculosis ), une bactérie fréquemment isolée chez les reptiles, malades ou porteurs sains.

Certains champignons hébergés par les reptiles sont transmissibles à l'homme chez qui ils peuvent être à l'origine de mycoses respiratoires : c'est le cas, par exemple, de Mucor sp., Rhizopus, Arrizhus, Absidia sp.

Règles de prophylaxie sanitaire destinées à minimiser les risques de Zoonoses au contact des reptiles

* Se laver consciencieusement les mains à l'eau chaude avec du savon, ou utiliser un gel bactéricide, systématiquement avant et après avoir manipulé ou touché un reptile ou un accessoire de son terrarium;

* Ne pas installer un terrarium dans une pièce de la maison destinée à la prise des repas ou au stockage des aliments (cuisine, cellier);

*Désinfecter régulièrement à l'eau de javel tout le terrarium et les accessoires. N'oubliez pas de bien rincer ensuite. Revêtir, pendant cette manoeuvre, des gants à usage unique et, si possible, un masque de protection, et ne jamais se servir d'ustensiles de cuisine pour effectuer ce nettoyage.

* Ne jamais nettoyer le récipient d'eau ou les éléments de décor du terrarium dans l'évier où est lavée la vaisselle ou dans le lavabo de la salle de bains.

* Préférer l'hygiène à l'esthétisme lors de la conception du terrarium. Pour permettre une bonne désinfection, il faut réaliser un décor simple et facile à assainir.

* Ne pas manger, boire ou fumer pendant que l'on manipule un reptile ou que l'on nettoie son terrarium.

* Ne jamais embrasser un reptile.

* Déconseillez les manipulations aux jeunes enfants et aux sujets immunodéprimés.

* Eviter les contacts directs entre des reptiles et d'autres animaux vivant sous le même toit.

* Toujours désinfecter et surveiller une plaie  par morsure ou par griffure occasionnée par un reptile.


Sources :

Le Site Santé du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, Zoonose

SCHILLIGER L., Les affections parasitaires chez les reptiles. Etude bibliographie et expérimentale. Applications prophylactiques et thérapeutiques en terrariophilie. Th. Méd. Vét. Nantes, 1990, p. 403

Mis à jour (Jeudi, 28 Février 2013 17:16)