Home La mue

PostHeaderIcon La Mue

I. Avant-propos

Cette fiche vous montrera ce qu'est la mue, la fréquence, la durée, les problèmes et les actions à prendre en cas de problème.

II. Qu'est ce que la mue ?

La mue désigne le renouvellement de la peau. En grandissant, l'iguane perd sa peau pour en avoir une nouvelle. L'épiderme des iguanes est recouvert d'écailles de kératine, qui permet de remplacer les cellules en surface, ce que l'on appelle la couche externe de la peau.

1. Déroulement de la mue (fréquence et durée) :

Une nouvelle couche se forme sous la première et un liquide, la lymphe, se diffuse sous l'ancienne couche. La peau se détache alors en morceaux.

L'iguane mue entièrement. La mue se fait sur tout le corps normalement en même temps. On peut croire en voyant qu'une partie du corps mue que le reste non, il n'en est rien, la mue se fait quand-même.

La mue d'un iguane juvénile est plus fréquente qu'un adulte. Elle se fait toutes les 3 à 4 semaines pour un juvénile et 6 à 8 semaines pour un adulte.

La mue dure environ 7 à 10 jours pendant lesquels le corps mue partie par partie. Quand un iguane mue, il se peut qu'il fasse preuve d'agressivité. Cependant, il peut arriver qu'une mue prenne plus de temps.

2. Les problèmes de mue:

Il faut veiller à ce que la mue se fasse bien, surtout au niveau des doigts, de la queue et des épines dorsales.
- Il ne faut jamais tirer dessus (épines dorsales).
- Il ne faut pas tirer sur les lambeaux de mue.

La dysecdise :
La dysecdise est un problème de mue qui peut venir d'une mauvaise maintenance mais aussi d'une hypervitaminose D.

Une accumulation de mauvaises mues peut entraîner une compression des vaisseaux (garrots sanguins) et alors provoquer une nécrose, notamment aux doigts et à la queue. La mue est une étape à surveiller avec une grande attention.

Autres causes d'une mauvaise mue :

- Infestations par des parasites externes;
- Troubles neurologiques centraux;
- Hypothyroïdie.
Dans ces 2 derniers cas, il est important de consulter un vétérinaire.

3. Eviter ces problèmes:

-  Vérifier que le taux d'hygrométrie est respecté;
-  Les vaporisations d'eau tiède, plusieurs fois dans la journée, sont un plus pendant cette période;
-  Inspecter minutieusement s'il y a présence d'acariens (même en dehors de la période de mue);
- L'iguane doit avoir un bac d'eau assez grand, de telle sorte qu'il puisse s'immerger complètement;
-  Des bains d'eau tiède (30/32°C) peuvent être donnés durant cette période.

La mue est un phénomène cyclique et continu tout au long de la vie des reptiles et est particulièrement marquée chez les squamates. L'intervalle entre deux mues successives est dépendante de l'âge et de la taille de l'iguane, de la fréquence de ses repas, de l'état de sa peau et des conditions environnementales (température, hygrométrie). Dans certaines circonstances, cette phase physiologique de renouvellement épidermique peut présenter des anomalies. Les troubles de la mue, plus rares chez les sauriens que chez les ophidiens, sont souvent révélateurs d'un mauvais état général ou de conditions de maintenance inadaptées.

CAUSES :

Lorsque des fragments secs d'exuvie restent adhérents au tégument, différentes causes doivent être recherchées :

° Température du terrarium insuffisante (voir température et thermorégulation);
° Hygrométrie trop basse (l'assèchement du stratum cornéum de l'épiderme est une entrave à son exfoliation);
° Déshydratation chronique (voir déshydratation);
° Cachexie (voir amaigrissement);
° Maladies dermatologique bactériennes, mycosiques ou parasitaires;
° Dysfonctionnement thyroïdien;
° Cicatrice de plaies ou de brûlures;
° Infestation par des acariens (ex : Hirstiella trombidiiformis, acarien parasite d'Amérique du Sud, fréquent chez l'iguane vert et facilement identifiable macroscopiquement grâce à sa couleur "orange minimum" caractéristique).

TRAITEMENT :

Il est toujours très important de pallier le mauvais déroulement d'une mue car les fragments d'exuvie séchée peuvent, lorsqu'ils restent adhérents, "asphyxier" le tégument et favoriser ainsi l'apparition d'une dermite bactérienne ou mycosique. Le moyen le plus simple d'aider un lézard à muer consiste à le tremper pendant une heure dans un bac d'eau tiède à 30°C.

PREVENTION :

La prévention des troubles de la mue consiste à respecter au mieux les exigences de l'animal en termes de température, d'hygrométrie et d'alimentation. Si ces paramètres de maintenance sont respectés, un mauvais accomplissement de la mue doit alors faire l'objet d'une consultation vétérinaire pour en rechercher la cause.

 


 

Source :

 

Reptiguane + "Atlas de la terrariophilie, Volume 3, «Les Lézards », Edition 2005"

Mis à jour (Lundi, 04 Mars 2013 21:35)